Histoires Expatriées – 10 idées pour se mettre au vert au Vietnam

Lancé par Lucie, elle-même expatriée à Venise et fondatrice du blog L’occhio di Lucie, le challenge #HistoiresExpatriées est un rendez-vous mensuel pour les blogueurs expatriés aux quatre coins du globe qui se réunissent une fois par mois donc autour d’une thématique liée au voyage et à la vie dans leur pays. Ce mois-ci, Lucie nous a proposé le thème « Le vert ».

logo histoires expatriéesDu Nord au Sud du Vietnam, la couleur omniprésente qui abreuve les paysages est immanquablement le vert. Des rizières en terrasse au Nord du pays aux palmeraies du Sud, en passant par les jungles et parcs des hauts plateaux du Centre, des dizaines de nuances de vert viennent étayer le pays.

Et puis, situation oblige, il est fort à parier que les prochaines vacances se passent au Vietnam, donc cette liste est un mélange de lieux déjà visités et d’autres qui sont encore sur ma liste et que j’espère pouvoir découvrir très vite !

Du Nord au Sud, voilà 10 idées pour se mettre au vert au Vietnam. Bonne découverte !

———

Ha Giang

La célèbre boucle d’Ha Giang est paraît-il la plus belle du pays, à faire en moto bien sûr ! La topographie montagneuse de la région en fait un excellent terrain de jeu pour découvrir les merveilleux paysages composés de vallées, de cols, de rizières… La province de Ha Giang abrite aussi une vingtaine de minorités ethniques, toutes différentes et encore très traditionnelles. Alors, bien sûr, ce n’est pas le genre de trip à faire en un week-end, il faut compter 5 à 6 jours pour faire la boucle, mais le sentiment de liberté absolue au milieu de ces paysages époustouflants doit être incroyable !

Crédits : u/TOS7000 sur Reddit / Trang Tran / Jason Zullo

Mu Cang Chai

Située au Nord-Ouest de Hanoi, au pied de la chaîne de montagnes Hoang Lien Son, la région de Mu Cang Chai est célèbre pour ses paysages de rizières en terrasse, iconiques au Vietnam. Moins fréquenté que Sapa, c’est l’endroit idéal pour éviter les foules et se ressourcer à la campagne, en restant dans le plus bel hôtel du coin, le Mu Cang Chai Ecolodge. En fonction de la saison, les rizières y seront vertes (en mai-juin, pendant la culture) ou nuancées de jaune (en septembre-octobre, pendant la récolte).

Crédits : Sapa Tours / Mu Cang Chai Ecolodge / Extra Suriyachat

Mai Chau

Un autre haut lieu des paysages de rizières au Vietnam, c’est Mai Chau. Depuis que j’ai découvert le Mai Chau Ecolodge, je rêve de m’y rendre pour un week-end prolongé. Avec ses 43 chambres joliment décorées avec des matériaux locaux et durables et sa belle piscine au milieu des rizières, l’hôtel semble parfait pour explorer les environs en toute sérénité, à pied ou à vélo.

Crédits : Vietnam Tips / Inside Asia / Venturists

Sapa

Qui n’a pas entendu parler des rizières en terrasse de Sapa ? Située dans le nord du Vietnam, c’est LA destination phare du pays pour les touristes du monde entier. L’expérience commence par un trajet en train depuis Hanoï jusqu’à la gare de Lao Cai, tout près de la frontière chinoise. On découvre alors petit à petit le village de Sapa niché au coeur des montagnes et de ces magnifiques paysages en terrasse. Au programme : randonnées dans les rizières, découverte des minorités ethniques, séjour chez l’habitant. J’ai eu la chance de passer 2 jours à Sapa au cours d’un voyage professionnel pour accompagner un groupe de nos clients, et je rêve depuis d’y retourner. Je n’ai pas vraiment pu me balader librement et explorer la région comme je l’aurais souhaité, mais j’ai tout de même pu remporter quelques beaux clichés.

Ninh Binh

Surnommée la « baie d’Halong terrestre », la région de Ninh Binh et Tam Coc est selon moi un incontournable, entre la découverte de la capitale Hanoï et une croisière sur la baie d’Halong ou de Lan Ha. Avec ses jolies pagodes, ses points de vue à couper le souffle, ses montagnes et rizières… Ninh Binh est un des lieux les plus agréables au Vietnam selon moi. Pour en savoir plus, je vous invite à (re)lire mon escapade à Ninh Binh.

Hoi An

De premier abord, on ne penserait pas forcément à Hoi An pour se mettre au vert au Vietnam, et pourtant, c’est l’un de mes endroits préférés pour se déconnecter. Au-delà du centre-ville plein de charme, mais aussi très touristique, les environs de Hoi An sont propices à la détente en pleine nature. Il suffit de choisir un hôtel un peu excentré et de prendre un vélo pour se perdre dans la campagne et profiter de ces grandes étendues vertes.

Cat Tien

Classé par l’Unesco en tant que réserve de biosphère en 2001, le parc national de Cat Tien dans le sud du Vietnam abrite une faune et une flore variées. On peut y voir des tas d’espèces d’oiseaux, de mammifères, de reptiles et de poissons d’eau douce. Outre le caractère animalier du coin, les possibilités de randonnées et de balades sur le lac sont multiples et en font une jolie destination pour un week-end ressourçant hors de la ville.

Crédits : Viet Holiday Travel / Anders Blomqvist / TNK Travel

Lak Tented Camp

Un autre coin de verdure qui me fait de l’oeil depuis des mois, c’est le magnifique hôtel Lak Tented Camp, situé au bord du lac Lak dans la province de Daklak, dans les hauts plateaux du centre. Avec ses 15 tentes et 4 bungalows, tous conçus pour respecter l’environnement, et les multiples activités de plein air à faire dans les environs (randonnée, cascades, balade à vélo, tour en bateau traditionnel sur le lac…), cet hôtel a bien l’air d’être l’escapade idéale dans un cadre idyllique pour se mettre au vert. Une expérience de glamping détente à seulement 1h de vol depuis Saigon !

Crédits : Lak Tented Camp

Dalat

Ancienne station climatique pendant la colonisation française, Dalat est aujourd’hui une destination très populaire pour les résidents de Saigon et ce, pour plusieurs raisons : son accessibilité (compter 5h de route depuis Saigon), son climat doux et clément tout au long de l’année (Dalat est d’ailleurs surnommée « ville de l’éternel printemps »), son architecture coloniale et ses villas de style art-déco, et enfin ses paysages de montagne (lacs, prairies, vallées fleuries…).

Crédits : Tonkin Photography / BestPrice Travel / Dalat Note Hostel

Delta du Mékong

Après Hanoi et Saigon, c’est le coin du pays que je connais le mieux puisque j’y emmène toujours la famille et les amis qui viennent voyager au Vietnam ! Les possibilités de visiter le delta sont multiples, le plus commun étant de le visiter à la journée en choisissant une base : Ben Tre, Cai Be, Can Tho… Très accessible depuis Saigon, c’est une région que j’adore, très paisible, terre de la noix de coco (on y apprend d’ailleurs comment les habitants réutilisent tous les composants du fruit et de l’écorce). Une petite balade à vélo au milieu des villages et des arbres fruitiers et un tour en pirogue traditionnelle à rame sont un must !

———

Voici les autres blogs qui ont participé au rendez-vous Histoires Expatriées ce mois-ci :

28 commentaires sur “Histoires Expatriées – 10 idées pour se mettre au vert au Vietnam

  1. Moi qui suis partie au Vietnam en novembre dernier, ton article me donne envie d’y retourner ! De ta liste, je n’ai vu que Nonh Binh et Hoi An mais j’aimerais beaucoup y retourner pour visiter les autres incontournables tels que Sapa ou le Delta du Mekong

    Aimé par 1 personne

  2. En attendant de pouvoir me mettre au vert au Vietnam (nous devions y aller à Pâques…) on y voyage grâce à ton blog 😊. Je garde la liste pour les futures vacances (si c’est possible un jour…)

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s