Top 5 : Plats Laotiens

La nourriture est un élément central et essentiel dans la culture quotidienne asiatique. Au lieu de parler de la météo, les Laotiens vont discuter du dernier plat qu’ils ont mangé, de la façon dont il était préparé ou de la nouvelle échoppe de nouilles du quartier.

Comme partout en Asie du Sud-est, le riz, et particulièrement le riz gluant (khao niao) constitue la base d’un repas laotien. Il est consommé matin, midi et soir, à toutes les sauces, salé ou sucré. La pratique consiste à composer une petite boulette de riz dans la paume de sa main et de l’accompagner des différents mets servis.

laap

Mets très savoureux, et toujours accompagné de riz gluant, le laap est une salade composée de hachis de viande ou de poisson, de menthe, coriandre et autres herbes, et de piment.

larb

pho

Il s’agit d’un plat typique en Asie. Chaque pays a sa version.

Il s’agit d’une soupe de nouilles très parfumée agrémentée de viande (poulet, boeuf, canard), coriandre, oignon… Servie en général pour le petit-déjeuner ou le déjeuner, le grand bol fumant est toujours accompagné d’une assiette remplie d’herbes et de sauces pour assaisonner sa soupe comme on le souhaite : pousses de soja, haricots verts crus, menthe, citron vert, sucre, piment, sauce au poisson fermenté…

papaya

Sûrement mon plat préféré quand il est bien préparé, la salade de papaye est un mélange de papayes vertes émincées, tomates cerises, citron vert et piment.

La préparation se fait dans un mortier avec un pilon pour bien mélanger tous les ingrédients et en extraire les saveurs.

green-papaya-salad

algues

D’apparence peu appétissante, ces algues séchées sont en réalité un régal ! Les algues sont récoltées dans le Mékong, puis séchées avec des grains de sésame. C’est une spécialité de la ville de Luang Prabang qui se déguste à l’apéritif ou en entrée.

img_4349

sinsavanh

Les carnivores l’adoreront ! Le sinsavanh est tout simplement de la viande de boeuf ou de buffle tranchée en lamelles, puis séchée au soleil.

9508029_bfe51827ae1_thumb3

Alors, on a faim ? 🙂

Au-delà de ces mets délicieux, les Laotiens ont également des goûts particuliers (pour ne pas dire dégueu…). Parmi les bizarreries culinaires laotiennes, on retiendra :

canard

Est-ce que je dois vraiment expliquer en quoi consiste ce plat ?

images

poulet

« Dans le cochon, tout se mange ! » C’est valable ici aussi au Laos avec le poulet… jusqu’aux pattes que les Laotiens adorent grignoter…

Chicken_feet

insectes

Très réputés sur les marchés et dans la cuisine asiatique, les insectes sont sources de protéines et ajoutent un côté exotique et croquant à vos plats.

images (1)

Enfin, je ne pouvais terminer cet article sans mentionner l’omniprésente Beerlao, la bière locale, présente à toutes les occasions, du matin au soir !

En verre, à même à la bouteille ou en girafe, la Beerlao est toujours servie avec des glaçons.

Cette bière douce est une fierté du peuple laotien, et on la retrouve partout dans le pays, même dans le plus perdu des petits villages de montagne. La Beerlao est d’ailleurs un excellent moyen d’engager une conversation et de rencontrer les locaux, toujours partants pour vous offrir une bière, trinquer (« niok niok ! ») et… parler du prochain dîner !

beerlao_lightanddark

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s