La médecine traditionnelle vietnamienne

Contrairement à notre médecine moderne qui agit après l’apparition des symptômes, celle du Vietnam se concentre sur la prévention des maladies, en adoptant une approche holistique, basée essentiellement sur les plantes. La médecine traditionnelle vietnamienne nous offre donc un autre regard sur la santé. Au cours de mes deux années passées dans ce pays, j’ai commencé à m’intéresser de plus en plus à ces pratiques, et je vais tenter de vous les présenter au mieux.

———

Inspirée de la médecine traditionnelle chinoise, la médecine traditionnelle au Vietnam remonte à plus de 2000 ans, à l’époque des rois Hùng. On l’appelle Thuốc Nam, qui se traduit par « herboristerie du Sud », par opposition à la médecine du Nord, venant de Chine.

thumb_thumb_IMG_5969_1024_1024
Autel dédié à Tuệ Tĩnh et à Lê Hữu Trác au Musée FITO, les deux figures de la médecine traditionnelle vietnamienne

Les principes traditionnels

La médecine traditionnelle vietnamienne repose sur la prévention de l’apparition des maladies, en identifiant les causes profondes afin de rétablir un équilibre entre le corps, l’esprit et l’âme. Plus globalement, elle vise à accéder à une meilleure qualité de vie et de bien-être. Pour ce faire, on distingue trois fondements :

  • Le Chi, énergie vitale : celle qui régule notre température corporelle. La médecine traditionnelle vietnamienne s’attache donc à préserver la bonne circulation du Chi pour éviter toute stagnation ou déficit qui entraînerait des troubles ou des maladies.
  • L’harmonie du Yin et du Yang : selon la médecine orientale, l’équilibre entre deux états opposés (comme le froid et la chaleur) est important dans le corps humain. Le Yin est le principe féminin : la lune, l’obscurité, le froid, la réceptivité, etc. Le Yang quant à lui représente le principe masculin : le soleil, la luminosité, la chaleur, l’action, etc.
  • Les cinq éléments : selon les croyances, notre corps et aussi influencé par les cinq éléments : eau, bois, feu, terre et métal. Chaque organe est associé à un élément et l’harmonie de ces cinq éléments contribue au bon développement de notre corps.

En pratique

  • Phytothérapie : il y aurait plus de 4000 plantes aux vertus médicinales. Contrairement à la médecine chinoise, la médecine traditionnelle vietnamienne n’utilise que des plantes locales, fraîches ou simplement séchées. Conservées dans des tiroirs en bois, le praticien divise en dose conseillée, découpe les tubercules en lamelle grâce à un couteau nommé dao-cau, puis les place dans une couverture en papier.
thumb_thumb_IMG_5993_1024_1024
Pharmacie traditionnelle au Musée FITO, à Hô Chi Minh-Ville
  • Acupuncture : basée sur les cinq piliers fondateurs (eau, terre, air, feu et métal), cette pratique consiste à insérer de fines aiguilles dans la peau, à des endroits stratégiques le long des méridiens énergétiques. Elle permet de rééquilibrer les énergies bloquées et est également réputée en dehors des frontières asiatiques.
  • Moxibustion : cette pratique est réalisée à l’aide d’une plante médicinale, l’armoise (moxa en japonais), qui est broyée, séchée et comprimée dans de petits rouleaux en papier. Ces rouleaux sont ensuite chauffés pour venir stimuler les points d’acupuncture. Utilisée conjointement avec l’acupuncture, elle permet d’améliorer la circulation du Chi et de traiter des maux chroniques, comme les rhumatismes, l’asthme, les douleurs articulaires, les problèmes de digestion, etc.
  • Acupression (bâm châm) : stimulation des points d’acupuncture par simple pression des doigts pour apaiser les tensions du corps, soulager les douleurs, et ainsi favoriser la circulation du Chi, l’énergie vitale. Très ancrée dans le quotidien des Vietnamiens, il n’est pas rare de les voir dans la rue ou à la terrasse d’un café, s’adonner à une petite séance d’acupression des pieds !
  • Thérapie des ventouses (giác hơi) : originaire de la Chine, on la retrouve dans de nombreuses médecines traditionnelles, comme dans l’Égypte ancienne ou la Grèce antique. Elle consiste à l’application de tasses chauffées à même la peau et permet d’activer le système lymphatique, de détendre les muscles et d’équilibrer le Yin et le Yang.
  • Massage traditionnel (đấm bóp – tẩm quất) : alors que le massage thaïlandais met l’accent sur les techniques d’étirement, le massage vietnamien se concentre sur les muscles et les tendons en ciblant des points de pression spécifiques. Il permet de relâcher les muscles, de favoriser la mobilité des articulations et d’apaiser les émotions. C’est une excellente thérapie pour soulager la douleur.
  • Bain aux herbes : très populaire dans la région de Sapa, notamment dans les villages Dao rouge, une ethnie minoritaire du nord du pays. Un bain traditionnel compte entre 10 et 120 plantes médicinales différentes ! Je vous en parle de façon plus détaillée un peu plus bas, car j’ai eu l’occasion de tester ce fameux bain lors d’un séjour récent à Sapa.
  • Tai-chi : traduction littérale de « travail du souffle », c’est la combinaison de la philosophie Yin et Yang avec des mouvements d’arts martiaux chinois et des techniques de respiration. Les Vietnamiens pratiquent le Tai-chi ou la gymnastique tôt le matin, dans les espaces publics.

———

Pour aller plus loin

Vous vous rendez au Vietnam et cette thématique vous intéresse ? Suivez les adresses suivantes pour continuer d’explorer la médecine traditionnelle vietnamienne, du nord au sud du pays.

Bain aux herbes

Si vous êtes tenté par un bain traditionnel aux herbes, la région de Sapa est le meilleur endroit pour le faire. Les champs et montagnes du nord du pays sont un vivier de plantes médicinales et l’ethnie des Dao rouge profitent de cet avantage pour concocter des remèdes à base d’herbes.

En principe, un bain traditionnel compte de 10 à 120 espèces et épices différentes, notamment le chèvrefeuille, le cumin, le citron vert, le genévrier, la citronnelle, l’anis étoilé, la cannelle, etc. Les herbes sont lavées et bouillies pendant 3 heures dans de grandes cuves – comme sur la photo de gauche – jusqu’à ce que l’eau devienne rouge avec une odeur parfumée. Ensuite, les herbes sont mélangé avec de l’eau à température d’environ 45-50°C. Il est recommandé de rester en moyenne 30 minutes dans ce bain aux herbes. Les vertus sont les suivantes : réduction du stress, relaxation, amélioration du sommeil et de la circulation du sang, élimination des toxines

Lors de mon tout récent séjour à Sapa, j’ai pu tester ce fameux bain dans un centre communautaire tenu par des femmes Dao rouges, dans un tout petit village, après une journée de randonnée dans les montagnes. J’ai adoré l’expérience, mais je n’ai pas pu tenir plus de 15 minutes tant le bain était chaud… on s’y habitue un peu, mais pas assez selon moi pour y rester une demi-heure à transpirer ! J’ai néanmoins ressenti les effets immédiatement, et j’ai senti tous mes muscles se détendre, parfait après le trek !

Rue de la médecine traditionnelle à Hanoï

De passage à Hanoï, ne manquez pas la rue dédiée à la médecine traditionnelle dans le vieux quartier des 36 corporations, où vous trouverez les herboristeries, diffusant l’odeur si particulière des épices et des herbes médicinales traditionnelles. L’installation des apothicaires dans ce quartier remonte au début du 19ème siècle sous la colonisation française alors que de nombreuses familles chinoises immigrées, originaires de la province de Fujian en Chine, commencent à généraliser leurs pratiques. Aujourd’hui, la rue Lãn Ông (du surnom de Le Huu Trac, un médecin vietnamien très connu au 18ème siècle) témoigne de ce passé, où des familles continuent de vendre quotidiennement leurs remèdes aux habitants, que l’on consomme bien souvent en infusion ou en inhalation.

Musée FITO

C’est selon moi le plus beau musée de Saïgon, un peu excentré certes (compter 20 minutes en taxi depuis le centre-ville), mais il vaut largement le détour. Situé dans une magnifique maison en bois, le musée est réparti sur cinq niveaux avec 18 salles d’exposition. Vous commencez la visite par une vidéo d’introduction de 15 minutes sur l’histoire de la médecine traditionnelle vietnamienne, avant d’explorer les étages. Chaque niveau a un style différent, exposant plus de 3000 objets : mortiers, jarres, bocaux, couteaux traditionnels, livres et documents sur la médecine traditionnelle… Il y a même une pharmacie traditionnelle où les différentes fleurs, épices et plantes étaient rangées dans les divers tiroirs des comptoirs en bois.

L’entrée coûte 120,000 VND (4,50€) et le bain de pieds aux herbes est en supplément à 70,000 VND (2,70€) par personne.

Adresse : 41 Hoàng Dư Khương, Phường 12, District 10, Hồ Chí Minh

thumb_thumb_IMG_5975_1024_1024
Gravure en bois de 100 médecins célèbres au Vietnam

Quartier de Cholon

La communauté chinoise s’est implantée dans ce quartier de Saïgon au 18ème siècle, considéré aujourd’hui comme le plus grand quartier chinois du monde par sa superficie (aujourd’hui, le District 5). C’est notamment dans ce quartier que résidait le célèbre amant de Marguerite Duras. Au-delà du marché Binh Tay (bien moins touristique que celui de Ben Thanh au centre-ville), des jolis temples et pagodes et des nombreuses échoppes chinoises, je vous conseille vivement de vous rendre dans la rue Lương Nhữ Học où se trouvent des herboristeries traditionnelles. C’est un festival de senteurs ! Vous y trouverez des herbes médicinales, des noix, des épices, des copeaux de bois, des fleurs séchées… tout ce qu’il faut pour préparer une concoction.

thumb_Vespa Countryside Life Tour 3_1024

Mandala Wellness

Mandala Wellness est un centre holistique qui propose toute une gamme de services : yoga, méditation, qi gong, reiki, osthéopathie, hypnothérapie, acupuncture, cure de jus detox… J’ai eu l’occasion de tester leur thérapie au sel de l’Himalaya et leur thérapie à la lumière rouge, j’ai adoré ! L’accueil est bienveillant, les experts vous accompagnent de façon détaillée pendant toute la séance et j’ai pu ressentir les bienfaits de ces deux soins immédiatement. Le centre organise aussi régulièrement des retraites bien-être, n’hésitez pas à suivre leurs actualités sur Facebook si cela vous intéresse.

Adresse : 41 Trần Ngọc Diện, Thảo Điền, District 2, Hồ Chí Minh

Crédit : Mandala Wellness

Aveda

7 commentaires sur “La médecine traditionnelle vietnamienne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s