Escapade à Mui Né

Un désert au Vietnam ? Oui, oui, ça existe ! C’est dans la province de Bình Thuận, près de la ville côtière de Mũi Né, à 180 km au nord-est de Saïgon, qu’on peut admirer de magnifiques dunes de sable blanc et rouge. Érigée en station balnéaire prisée depuis les années 1990, Mũi Né est réputée pour ses paysages désertiques, ses plages et son climat propices au kitesurf, son village de pêcheurs authentique et ses délicieux fruits de mer.

A contrario, avant de m’y rendre, j’avais lu/entendu beaucoup de critiques sur la destination et je dois dire que ce petit séjour de 3 jours nous a laissé mitigés :

  • Nous y étions en (très) basse saison et le « centre » touristique de Mũi Né était pour la plupart en rénovation/construction.
  • On s’est clairement senti dans une station balnéaire resort développée pour la clientèle russe. Évidemment, nous n’avons vu aucun Russe à cette période, uniquement des familles et groupes vietnamiens, mais on peut imaginer un autre visage en pleine saison : tout est écrit en russe.
  • Pollution : Mũi Né ne fait malheureusement pas exception, la côte et les environs sont très pollués, même dans des endroits qui ont l’air un peu plus « sauvages », on trouve des déchets plastiques partout et c’est bien dommage…
  • L’érosion du littoral est visible : la plage disparaît à de nombreux endroits, notamment devant la bande principale où se trouvent la plupart des resorts. À la place, d’énormes sacs de sable pour ralentir le recul du littoral…
  • Nous avons aussi trouvé le prix des restaurants assez élevés comparé même à Hanoï ou Saïgon.

Pour conclure, je n’ai pas trouvé la destination particulièrement charmante comme j’ai pu le lire et je ne conseillerais pas forcément cette étape sur un long séjour au Vietnam, à moins que vous soyez accro au surf. Certes, tout n’est pas parfait et il me semble important de vous prévenir sur les inconvénients, mais je préfère me concentrer sur le positif et vous montrer les belles choses que nous avons pu voir, car cette escapade à Mũi Né a tout de même été agréable !

Retour en images sur un long week-end à Mũi Né au temps du coronavirus. Vous retrouverez toutes les informations pratiques (quand et comment s’y rendre, où manger, où dormir, etc.) en fin d’article.

———

Dunes de sable blanc

Surnommé Bang Trang ou « lac blanc » par les locaux, cette étendue de désert de sable blanc est recommandée au petit matin, pour le lever du soleil (l’accès aux dunes est ouvert à partir de 4h15). L’entrée est gratuite, mais nous n’avons malheureusement pas trouvé l’entrée pour s’y promener par nous-mêmes. Nous nous sommes arrêtés au bord de la route, là où se trouvent les hangars qui proposent des quads et des 4×4 en location, pour leur demander le chemin. Évidemment, ils nous ont dit que les dunes étaient trop loin pour y aller à pied, donc nous avons loué un 4×4 avec chauffeur (100,000 VND/personne, soit 4€) pour atteindre le sommet des dunes – là où tous les autres visiteurs se trouvaient… le chauffeur roulait bien trop vite à mon goût, j’ai dû lui demander de ralentir plusieurs fois et j’ai eu quelques suées froides. J’imagine que ça fait partie de l’expérience… mais très peu pour moi ! Bref, le coin est joli, mais j’ai détesté la manière dont nous l’avons visité…

Dunes de sable rouge

Plus petit que le précédent, le désert rouge de Mũi Né est situé non loin du village de pêcheurs et c’est le spot idéal au coucher du soleil (les dunes ferment à 18h15). Au contraire du précédent, ce désert est très facile d’accès à pied depuis la route principale et l’entrée est gratuite. L’ambiance est familiale, les enfants louent des luges en plastique pour descendre les dunes en mode surf sanding, les amoureux se prennent en selfie, des Vietnamiennes au chapeau conique vendent des snacks et des boissons… un moment très agréable !

Village de pêcheurs

C’est au petit matin que cet authentique village de pêcheurs est le plus actif, alors que les bateaux rentrent de leur pêche nocturne et débarquent leurs prises fraîches. Vous pouvez y voir tout un tas de poissons différents, des raies, des crabes, des homards… Nous sommes arrivés vers 8h, après le retour des bateaux (pas pu se lever aux aurores !), mais l’activité était encore présente. De jolies scènes de vie locale comme je les aime en Asie, au milieu des iconiques bateaux-paniers vietnamiens.

Fairy Spring

Un joli endroit à visiter près de Mũi Né est le Fairy Spring (« ruisseau enchanté »). Je n’ai pas trouvé de fées, mais la promenade dans cette crique rouge, à pied dans le ruisseau le long de paysages rocheux et calcaires (qui m’ont fait pensé au Colorado provençal) était très agréable ! L’entrée coûte 15,000 VND (soit 0,60€) + 10,000 VND pour le parking si vous venez en moto. Une noix de coco fraîche coûte 20,000 VND (0,80€).

Processed with VSCO with c1 preset
Temple Van Thuy Tu

Ce modeste temple situé à Phan Thiết, à 25 km de Mũi Né, abrite curieusement un musée de la baleine. On peut y voir la reconstitution d’un squelette de baleine de 22 mètres (a priori, la plus grande d’Asie du sud-est) et de vrais ossements sous verre à l’arrière de l’autel, dans le temple. On y apprend également que les pêcheurs de la province de Bình Thuận vénèrent la divinité Nam Hai car, selon les croyances, les baleines les protègeraient des orages, des fortes vagues et du vent. L’entrée coûte 15,000 VND (0,60€).

Si vous avez le temps, n’hésitez pas à vous balader un moment dans les ruelles derrière le temple, vous y trouverez de jolies maisons blanches et une vie locale calme et conviviale, où les gens sirotent un thé ou un café glacé à l’ombre, pendant que des personnes âgées passent tranquillement en vélo pour vendre des tickets de loterie.

Po Shanu Cham

À combiner avec le temple Van Thuy Tu si vous vous rendez à Phan Thiết. Datant du 9ème siècle, le complexe est composé de trois tours Cham en ruines, au sommet d’une colline avec une jolie vue sur les environs. L’entrée coûte 15,000 VND (0,60€) + 5,000 VND pour le parking.

Sports nautiques

Mũi Né est réputé pour être l’un des meilleurs spots de surf en Asie du sud-est. En pleine saison, vous trouverez de nombreuses écoles de sports nautiques (surf, kitesurf, planche à voile) le long de la plage. La meilleure saison pour les pratiquer s’étend d’octobre à mars, quand les vents sont favorables. Comme nous étions à Mũi Né en juillet, nous n’avons pas pu tester, mais si cela vous intéresse, veillez à choisir une école qui dispose d’une licence et d’une assurance. J’ai entendu beaucoup de bien de Mr Lee Kite Surfing School.

Détente sur la plage

Enfin, la plage de 12 km de long invite tout naturellement à la détente. Comme je le disais en introduction, la plage elle-même n’est pas terrible, donc si vous le pouvez, essayez de réserver un hôtel avec piscine qui donne sur la plage et n’oubliez pas d’inclure du temps libre dans votre itinéraire pour en profiter !

Et si vous souhaitez pousser la détente un peu plus loin, je vous recommande l’excellent Botanica Spa, un salon ouvert sur un joli jardin exotique. Il propose toute une gamme de services : massage, soins du visage, bain vapeur aux herbes, manucure, pédicure, épilation, salon de coiffure… J’ai choisi le forfait « head to toe » à 450,000 VND (17€) pour 1h30 de soin : masque cheveux à l’aloé vera ou à la coco, masque du visage à la papaye ou à la coco et massage des pieds pendant 45 minutes – un régal ! Le spa est ouvert tous les jours de 12h à 22h et je vous conseille de réserver via Facebook : Botanica Spa.

———

Quand se rendre à Mui Ne

Mũi Né se visite vraiment toute l’année. Le meilleur moment est d’octobre à novembre et d’avril à mai, mais Mũi Né a son propre microclimat, notamment grâce aux dunes de sable, qui le maintient plus sec et donc moins pluvieux que les autres endroits à proximité.

Comment se rendre à Mui Ne
  • Depuis Saïgon, les bus partent à 7h, 7h30, 8h, 13h30, 14h30, 15h, 18h et 19h et il faut compter environ 5h de trajet. Le ticket de bus coûte 130,000 VND (soit 5€). Le train ne s’arrête pas à Mũi Né, mais à Phan Thiet (compter 3h30 de trajet), vous devrez prendre un taxi pour encore 40 km jusqu’à votre hôtel. Enfin, si vous avez un budget plus élevé et/ou que vous souhaitez plus de flexibilité dans les horaires, vous pouvez réserver un transfert privé avec chauffeur. Nous sommes passés par Live in Mui Ne : l’aller-retour par l’autoroute nous a coûté 150 USD (soit 132€) et le trajet a duré 4 heures.
  • Depuis Nha Trang, vous pouvez rejoindre Mũi Né en 5h de bus pour environ 110,000 VND (8€).
  • Depuis Danang / Hoi An / Hué, vous pouvez prendre un bus de nuit (compter 350,000 VND – 13€ – pour 16h-18h de trajet) ou le train (environ 35€ pour 18h de trajet).
Comment se déplacer à Mui Ne

Le meilleur moyen de se déplacer au Vietnam reste la moto, tarif à négocier si vous la louez pour 2-3 jours (nous avons payé 450,000 VND – 17€ – pour 3 jours). Attention cependant, à Mũi Né plus qu’ailleurs, la police contrôle très souvent (voire systématiquement) les étrangers en moto. Même si vos papiers sont en règle (permis de conduire, assurance, etc.), il est quasiment impossible de négocier et vous devrez payer une amende… qui ira directement dans leurs poches. Nous n’avons pas croisé de policiers pendant notre séjour, peut-être parce qu’il n’y avait quasiment aucun touriste étranger…?

Si l’idée de conduire vous fait peur, vous pouvez toujours louer un vélo (la plupart des hôtels en proposent gratuitement), mais je vous conseille de prendre un taxi pour visiter les dunes et les temples par exemple, car ils sont assez éloignés. Pour cela, demandez à votre hôtel ou arrêtez un taxi dans la rue en demandant au chauffeur de mettre le compteur.

Où manger à Mui Ne

Mũi Né est réputé pour ses fruits de mer. Tout le long de la plage, vous trouverez de nombreux restaurants de fruits de mer « Bờ Kè ». Nous avons dégusté de délicieux produits de la mer frais au Mot Nang Seafood Restaurant & Beach Bar et au Ngoc Suong. Pour des plats occidentaux, je vous recommande Jibe’s Beach Club (Mamma, la taille des desserts !) et Joe’s Cafe Muine. En route vers les dunes, nous avons fait un arrêt à l’autre Jibe’s Beach Club – Suoi Ngoc pour le déjeuner, accompagné d’un jus de fruit frais.

Où dormir à Mui Ne

La plage de Mũi Né offre tout un tas d’options en front de mer, de la guesthouse pas chère à l’hôtel 5*, pour tous les styles et tous les prix (qui varient fortement d’une saison à l’autre). Nous avons passé 3 nuits au Lotus Village Resort, un bel hôtel 3* situé en bord de mer. Seul point négatif : la qualité du petit-déjeuner, mais à part ça, les grandes chambres avec balcon, le joli jardin exotique et les deux belles piscines font toute la différence !

———

J’espère que cette petite escapade balnéaire vous aura plu ! Avez-vous déjà visité Mũi Né ? Qu’en avez-vous pensé ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire, et comme d’habitude, vous pourrez retrouver toutes mes adresses sur Mapstr @lesvoyagesdecamille

img_6535

2 commentaires sur “Escapade à Mui Né

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s