Escapade à Sapa

Quand on pense au Vietnam, on pense forcément aux rizières en terrasse, et Sapa est l’une des meilleures régions pour les voir. Par temps clair, ses paysages uniques au monde dans la vallée s’offrent aux voyageurs qui prennent le temps de s’enfoncer un peu plus hors des sentiers battus. En plus de sa nature exceptionnelle, Sapa est aussi le berceau des tribus montagnardes locales, un peuple qui fascine par ses traditions, ses costumes colorés et son artisanat.

Faire un trek dans la vallée est un indispensable selon moi pour embrasser le meilleur de Sapa et je vous donne ici tous mes conseils pour vous aider à planifier votre prochain séjour. J’espère que cet article vous donnera envie de partir à la découverte de cet incontournable au Vietnam, entre nature, culture et randonnée !

Comme d’habitude, vous retrouverez toutes les informations pratiques (quand et comment s’y rendre, où manger, où dormir, etc.) en fin d’article.

———

Découvrir la ville de Sapa

Pour beaucoup, la ville de Sapa est devenue le pire de ce que peut amener le tourisme de masse. Certes, ce n’est plus le village authentique de montagne qu’il était autrefois (établi par ailleurs par les colons français en 1922) et avant le succès touristique de la région, mais je trouve malgré tout un certain charme à cette ville atypique. C’est un gros mélange entre une quantité impressionnante d’hôtels et guesthouses, de restaurants, cafés, agences de voyages, boutiques de souvenirs… c’est une ville qui grouille et qui a cette ambiance des villes de montagne que j’aime retrouver.

La place centrale de Sapa est particulièrement animée dès la fin de journée, car c’est là que s’installe le marché nocturne tous les soirs.

Pour un café, une boisson chaude, une bière ou des gâteaux (tout est fait maison !), je vous recommande le Fansipan Terrace Café (67 Fansipan), situé un peu en contrebas de la ville et qui offre un beau panorama sur la vallée face à la ville. Comme vous pouvez le voir, je n’ai jamais eu de chance avec la météo à chaque fois que j’y suis passée, mais c’est beau même sous la brume !

Même si vous n’y logez pas, n’hésitez pas à aller prendre un verre au MGallery Hôtel de la Coupole, cet hôtel magnifique au cœur de la ville. On ne peut pas le louper, son architecture imposante sur la place principale est la première chose qu’on remarque ! L’hôtel a été imaginé par le célèbre l’architecte Bill Bensley qui a souhaité faire fusionner la culture locale et l’histoire française autour du textile. Chaque pièce est savamment décorée, l’espace café-bar ressemble à un boudoir avec ses fauteuils et canapés en velour, ses lustres au plafond impressionnant et ses objets art-déco. Cela vaut le détour !

Si vous voulez faire quelques achats à Sapa, je vous recommande la boutique Indigo Cat (34 Phan Xi Pang Fansipan Sapa), qui vend de très beaux objets d’artisanat éthique et des tissus réalisés par les ethnies des montagnes autour de Sapa, à des prix corrects. Il est aussi possible de prendre des cours de batik.

Crédit : Indigo Cat

Bien choisir son guide

Avant de partir explorer la vallée, il me semble essentiel de rappeler l’importance de bien choisir son agence de voyage et son guide pour explorer Sapa. C’est en effet un business très lucratif, tout le monde peut se prétendre guide (plus ou moins sans licence…) et il n’est pas forcément recommandé de partir à l’aventure dans les montagnes par soi-même (il n’existe d’ailleurs pas de carte des sentiers de randonnée alentours), d’où la nécessité de bien se renseigner avant de partir.

Comme j’ai également à cœur de soutenir les projets responsables, je vous recommande deux agences locales orientées trekking responsable à Sapa que j’ai pu tester et que j’ai adoré. Les tarifs sont bien sûr plus élevés qu’en passant par une agence classique ou en prenant un guide au hasard au marché, mais l’expérience est tout autre, et ça vaut vraiment le coup !

  • Sapa O’ Chau : Première entreprise sociale à Sapa, il s’agit d’un projet de développement communautaire visant à aider les enfants et les jeunes de Sapa à avoir un accès équitable à l’éducation et à l’emploi. Leurs guides sont d’anciens étudiants et d’autres jeunes issus des communautés locales. Ils ont une connaissance approfondie des montagnes et des vallées environnantes ainsi que des cultures qui peuplent cette région où ils ont grandi. Sapa O ‘Chau n’offre pas seulement différents types de circuits et de séjours chez l’habitant, mais propose également des cours de formation à la communauté pour l’aider à se développer.
  • Sapa Sisters : Fondée en 2009, cette agence spécialisée dans les activités de trekking a pour but d’aider les femmes Hmongs à améliorer leur vie. Tous les itinéraires sont uniques et flexibles, vous pouvez discuter avec votre guide pour choisir où aller et quoi faire, en fonction de vos intérêts et de votre condition physique. C’est la seule agence à Sapa entièrement gérée par des femmes et leurs guides sont des femmes Hmongs de la vallée de Mung Hoa.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur leurs sites internet pour voir le type de randonnée qu’ils proposent, de la demi-journée à une semaine complète pour les plus vaillants ! Vous pouvez les contacter et réserver directement en ligne (conseillé pendant la haute saison au Vietnam d’octobre à mars).

Crédit : Sapa Sisters

Admirer les rizières en terrasse de Sapa

Quand on se rend à Sapa, on y vient tout d’abord pour ses incroyables paysages uniques au monde, ses montagnes brumeuses qui révèlent de magnifiques points de vue sur la vallée et les rizières en terrasse. Il semble évident que plus vous partirez longtemps en randonnée, plus vous aurez l’occasion d’aller en profondeur dans les différentes vallées, de sortir des sentiers battus et de rencontrer de moins en moins d’autres voyageurs.

Passer la nuit chez l’habitant

À moins que vous ne choisissiez de faire une randonnée à la journée, la plupart des tours à partir de deux jours proposent une nuit chez l’habitant et je ne pourrais que vous le recommander ! C’est une expérience authentique, unique et hors du temps. Le meilleur moyen d’en découvrir davantage sur la vie locale dans les montagnes de Sapa et de profiter de ce que la région a de plus beau à offrir, en immersion totale avec une famille locale. Alors attention, le confort est sommaire : on dort sur des matelas à même le sol, la salle-de-bain est partagée avec la famille et les autres voyageurs (s’il y en a), il y a rarement le wifi… voilà un aperçu :

Rencontrer les tribus des montagnes

Outre les paysages naturels majestueux, voyager à Sapa est aussi l’occasion de découvrir la culture et les traditions des minorités ethniques du nord du Vietnam, parmi les mieux préservées dans le pays, malgré l’effet du tourisme de masse qui s’amplifie d’année en année. Il existe cinq minorités ethniques à Sapa : Hmong, Red Dao, Tay, Giay, et Xa Pho. Chaque groupe ethnique a ses propres traditions, croyances, costumes, dialecte… Les plus connus sont les Hmongs, mais vous aurez sûrement l’opportunité de rencontrer d’autres groupes au cours de votre séjour à Sapa.

Je n’ai pris que très peu de photos des habitants, car je ne suis pas tout à fait à l’aise avec l’idée… mais voici un petit aperçu :

Pendant votre séjour, vous aurez aussi l’occasion d’en apprendre davantage sur l’artisanat local : travail de l’indigo, tissage des vêtements traditionnels, broderie, sculpture sur argent, peintures aux motifs ethniques, tressage de bambou ou rotin…

Au-delà d’une randonnée, le meilleur moyen d’aller à la rencontre de ces peuples des montagnes est de visiter un marché ethnique. À chaque jour son marché (ou presque !) : Ban Cam le mardi / Cao Son le mercredi / Lung Khau Nhin le jeudi / Can Cau le samedi / Bac Ha le dimanche. Tous ces marchés proposent une variété de produits locaux, que l’on ne trouve pas dans d’autres régions, comme un marché d’animaux intéressant où l’on peut voir des cochons, des vaches et des buffles.

Gravir le Fansipan

Surnommé le « toit de l’Indochine », le mont Fansipan est le plus haut sommet de l’ex-Indochine (Vietnam, Cambodge, Laos), culminant à 3 143 mètres d’altitude. L’ascension est aujourd’hui rendue accessible grâce à deux téléphériques qui vous amènent au sommet en 15 minutes pour 800,000 VND (31€). Je ne l’ai jamais fait, mais la vue sur les rizières en terrasse bordant les parois escarpées de la vallée de Sapa semble impressionnante.

Crédit : hatvacation.com

———

Quand partir à Sapa ?

Sapa étant situé tout au nord du Vietnam, il faut savoir qu’il peut faire assez froid (et même neiger) en hiver, qui s’étend de décembre à février. Si vous y allez à cette période, prévoyez des vêtements chauds ! En revanche, en été (de juin à août), il fait chaud et humide.

La meilleure saison semble être de mars à mai et de septembre à novembre, quand les températures sont les plus agréables, mais attention en novembre les récoltes auront déjà eu lieu. Pour voir de belles rizières verdoyantes, il faut privilégier les mois de mai et septembre.

Une chose importante à savoir, comme dans la plupart des régions montagneuses, est que la pluie va et vient assez régulièrement à Sapa, quelle que soit la saison. Pensez à emmener un kaway.

Comment se rendre à Sapa ?

La plupart des visiteurs se rendent à Sapa depuis Hanoï, la capitale. Trois options sont possibles :

  • Bus ou minivan (de jour ou de nuit) : c’est l’option la plus populaire depuis l’ouverture de l’autoroute en 2014. Vous pouvez très facilement réserver votre trajet depuis votre hôtel ou auprès de n’importe quelle agence locale de voyages à Hanoï. Compter entre 18 et 25€ par personne, et environ 5-6 heures de route.
  • Navette privée : la plupart des hôtels à Sapa proposent cette option pour des prix similaires aux bus/minivan indépendants.
  • Train de nuit : des trains quotidiens font l’aller-retour depuis Hanoï vers Lào Cai, située à 40 km de la frontière avec la Chine. Il faut compter 8h de trajet (départ de Hanoï à 22h, arrivée à Lào Cai à 6h10), et le billet coûte environ 40$ par personne pour une cabine avec 4 couchettes ou 70-90$ par personne pour une cabine privatisée à deux. À l’arrivée à la gare de Lào Cai, prenez un minivan (30,000 VND – 1,20 €) pour rejoindre la ville de Sapa en une heure. Vous pouvez réserver un combo train de nuit + navette vers Sapa dans une agence de voyage locale ou directement à la gare. Cliquez ici pour plus d’infos sur les horaires et les tarifs.

Je vous conseille vivement de prendre le train de nuit à l’aller – une véritable expérience en soit ! – et de prendre une navette confortable sur le retour.

Crédit : Sapa Train Ticket

Où manger à Sapa ?

Qu’on se le dise, ce n’est pas à Sapa où vous mangerez le mieux au Vietnam… C’est assez difficile de trouver de bons restaurants locaux et pas hors de prix. Voilà deux adresses au centre-ville qui servent des plats vietnamiens à des prix corrects, mais ne vous attendez pas à de la grande gastronomie !

Où dormir à Sapa ?

Faire ses recherches d’hébergement sur Sapa peut vite devenir décourageant tant les offres sont nombreuses. Comme c’est une destination très touristique, on y trouve de tout : du séjour chez l’habitant dans les montagnes aux hôtels de luxe en passant par des hôtels boutiques avec piscine. Je vous facilite la tâche avec ces quatre recommandations, testées et approuvées !

Tavan Ecologic Homestay : Pour les petits budgets, c’est l’option que je recommande. Une bonne adresse au cœur des rizières, avec des lits en dortoir ou des chambres individuelles. Confort sommaire, mais c’est une bonne option pour ceux qui ne choisiraient pas de faire un trek avec séjour chez l’habitant. De belles balades à faire dans les environs. Pour réserver, c’est par ici !

Crédit : Tavan Ecologic Homestay

BB Sapa Resort & Spa (anciennement l’hôtel Victoria) : Un bel hôtel situé sur les hauteurs de la ville de Sapa, pratique pour visiter la ville en journée et dormir confortablement. L’hôtel est conçu comme un chalet de montagne traditionnel des ethnies, qui s’intègre parfaitement à l’environnement naturel. Il propose une piscine intérieure chauffée, un restaurant et un bar sur place. Pour réserver, c’est par ici !

Crédit : BB Sapa Resort & Spa

Topas Ecolodge : Clairement un des plus beaux hôtels au Vietnam selon moi et le meilleur à Sapa ! L’hôtel est situé à 45 minutes de la ville de Sapa, sur les hauteurs, avec une vue imprenable sur les vallées environnantes et les rizières et des chambres de type bungalow de luxe. Il y a des navettes gratuites vers/depuis Sapa (trois fois par jour, à réserver deux heures à l’avance) et un happy hour à la piscine tous les jours de 16h à 18h. Pour réserver, c’est par ici !

Topas Riverside Lodge : L’autre très bel hôtel du groupe Topas, cette fois-ci situé dans un petit village reculé à 1h30 de route de Sapa, au bord d’une rivière paisible. Les chambres sont plutôt petites, mais le lieu est incroyable, très relaxant et on y mange très bien ! Parfait pour les aventuriers qui souhaitent s’isoler. Il faut compter environ 250,000 VND pour se rendre en ville et l’hôtel propose de nombreuses visites et excursions dans les alentours. Pour réserver, c’est par ici !

Pour aller plus loin…

« Les brumes de Sapa » de Lolita Séchan, une superbe BD pour se plonger dans l’univers si particulier du Vietnam et (re)découvrir la culture Hmong.

Énorme coup de cœur pour ce magnifique roman graphique dont l’histoire m’a bouleversée. Lolita Séchan, fille du chanteur Renaud, se rend au Vietnam pour la première fois à 22 ans. Elle décrit l’ambiance et le chaos de Saïgon, puis son périple vers le nord du pays jusqu’aux montagnes brumeuses de Sapa. Elle rencontre alors Lo Thi Gom, une jeune Hmong qui vend des souvenirs aux touristes dans les ruelles de Sapa. C’est le début d’une longue et belle amitié qui durera dix ans, au cours desquels Lolita ne cessera de retourner à Sapa chaque année pour retrouver son amie. Deux mondes que tout semble opposer, et pourtant, au fil des planches à la plume délicate, les destins et remises en question des jeunes femmes se ressemblent et se confondent.

———

J’espère que cette escapade dans les montagnes de Sapa vous aura plu ! Avez-vous déjà visité Sapa ? En gardez-vous un bon souvenir ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire, et comme d’habitude, vous pourrez retrouver toutes mes adresses sur Mapstr @lesvoyagesdecamille

Un commentaire sur “Escapade à Sapa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s